La Roux, so ?



La Roux – La Roux

Date de sortie Française : 07/07/09

Tracklist :
1. In for the kill
2. Tigerlily
3. Quicksand
4. Bulletproof
5. Colourless colour
6. I’m not your toy
7. Cover my eyes
8. As if by magic
9. Fascination
10. Reflections are protections
11. Armour love
12. Growing Pains (UK Bonus Track)

Extrait : In for the kill

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Comme toute personne cultivée et au courant de l’actualité, je lis Tecknikart tous les mois. Les deux derniers numéros mentionnent cette jeune chanteuse de 20 ans, La Roux. Déjà, ils semblent plutôt en dire du bien, parlant d’une synth-pop à la Eurythmics… Oulà, une référence à un groupe périmé pour nous dire que c’est bien… ça part mal.

Wooouuuuuuuuuuuhouuuuuuuuuuohhouohouuuuuuuuuuuuu

Bon, ben je clique sur « play » en espérant découvrir une pépite. Bon ben c’est raté, déjà, dès le début. Le premier morceau « In for the kill » est un mélange improbable de sons discordants, mais pas ceux qui sonnent bien: une voix stridente (mais pas vocodée, c’est déjà ça) récite des paroles mièvres, sur un rythme soi-disant électro-pop des 80s. Vous avez déjà essayé de gratter le fond d’une assiette avec les dents d’une fourchette? Et si vous tentez votre chance du côté du clip (ne le faites pas pour autant, JAMAIS), vous serez pas déçus: une coupe de cheveux immonde, des dents qui tentent de fuir de sa bouche, une voix qui fait saigner les oreilles: les banshees existent!
Mais, évidemment cette impression n’est pas définitive. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça empire. Le premier morceau s’avère en fait le plus rythmé, le plus agressif de l’album. Le reste de la tracklist est ultra mou, et heureusement ne dure pas très longtemps: la voix stridente laisse place à des choeurs fades, rien d’original.
Seule piste à couper un peu casser ce rythme, Bulletproof est moins gerbatoire: la voix est assez bien posée… le problème est que les claviers servaient à encore mettre l’accent sur une voix qui est, de base, insupportable.

Old fascinations, new sensations

Pourtant, le projet semblait pas trop mal: une jeune anglaise nommée Elly Jackson, pas trop moche sur les photos de presse, qui voulait faire de l’électropop dans le genre 80s… mais qui se perd quelque part entre le disco et la techno italienne de notre enfance. Après avoir, paraît-il méchamment, tarté Mylène Farmer la dernière fois, j’espérais tenir là la nouvelle grande représentante de la rouquemoutitude, mais c’est passé à côté. Je m’en doutais, ne serait-ce qu’au vu du pseudo: La Roux, on se fout de notre gueule! Une Anglaise qui prend un nom soi-disant français et qui foire une traduction, alors que c’est censé être NOUS les gros mauvais en langues étrangères.

Thoughts of you are gone

Je vais être honnête: d’habitude j’écoute plusieurs fois un album pour en livrer une idée assez précise. Là, j’ai pas eu le courage nécessaire, je l’ai écouté une seule fois. Trop d’aigus, trop de paroles sans véritable sens, une musique de fond identique de morceau en morceau (clap clap hihat, clap clap hihat). Tout est pareil d’un bout à l’autre, sans aucune originalité, sans variation après la quatrième piste.
La Roux n’est donc pas le grand retour, paraît-il tant attendu, de la pop des années 80, mais seulement un album de plus, qui n’apporte rien. Néanmoins, l’album se vend bien en Grande-Bretagne, le pays natal de la miss, donc on risque d’avoir à se fader un autre album de la même veine; mais je dois avouer ne pas comprendre comment des gens peuvent acheter ça, c’est limite inaudible…
Promis, la prochaine review, je dirai du bien, je pense que j’ai déchargé assez de fiel pour l’instant.

BigFatGio.

PS: Ne regardez pas les clips, jamais. Si toutefois vous le faîtes, vous plaignez pas, je vous aurai prévenus.

Si vous êtes maso, je vous rappelle que vous pouvez télécharger ça quand même, mais pour votre propre bien, je mets pas les liens. (J’ai un peu la flemme aussi…)

Tags: , , ,

5 Responses to “La Roux, so ?”

  1. Fabien says:

    Après cette description je ne me risquerais pas ni d’écouter la “musique” ni (et meme encore moins) de regarder le clip !

  2. El_Machete says:

    lowl les banshees :geek:

  3. CharlyCharly says:

    waouh pinaize, y’en avait du vent quand ils ont pris les photos

  4. malmoutt3 says:

    J’avoue que je suis a peu prés arrivé a la meme conclusion “j aime po” , seulement voila j ai ecouté des remixs et certains sont vraiment pas PIQUéS DES VERS MDR !!! !! (non rien je voulais juste voir ce que ça faisait de mettre des expressions d un autre temps de cette façon , maintenant j ai compris)

    Bon et bien je te prie d ecouter par exemple celui ci :

    http://www.youtube.com/watch?v=Mq5GdutCRo8

  5. osiris says:

    et bien moi j’aime bien…. NA….